Less is More

Le mieux est l’ennemi du bien. En web marketing, c’est encore plus vrai qu’ailleurs.

Pour faire parler d’une offre sur le web, la tentation est importante de contacter le plus grand nombre d’influenceurs et de relais d’opinions.

Or plus notre auditoire est vaste et plus il est difficile lui adresser un message personnalisé et impactant.
Conséquence : des contenus et des opérations tièdes.

Comment éviter cet écueil ? En acceptant la nature spécifique du canal web !

C’est ici qu’intervient la loi des 1%. Dans la droite lignée du principe de Pareto, cette règle justifie l’idée qu’1% des internautes produit le contenu réutilisé par les 99% restants. Bradley Horowitz argumente très concrètement ce phénomène sur son blog.

Sachant cela, attachez vous à identifier et convaincre vos Influenceurs. Ce sont eux qui ont le potentiel de générer une émulation solide.

En cas de succès, vous aurez optimisé votre investissement et l’efficacité de votre action.
En cas d’échec, vous pourrez étudier plus aisément les raisons de votre insuccès en interrogeant les cibles adressées.
Dans tous les cas, vous assurez la mise en place d’une opération plus cohérente, plus intelligible et moins verticale.

Finalement, vous en faites moins et vous aspirez à plus…

Quitter la version mobile