Social Media & ROI : le cas Twitter

Dans la période d’incertitude économique actuelle, il y a fort à parier que les investissements publicitaire et marketing se recentrent sur des actions très ciblées, traçables et dont la mécanique est éprouvée. Partant de cette réflexion, on pourrait penser qu’il est raisonnable de détourner son attention (du moins temporairement) des nouveaux moyens de promotions, de conquête et de fidélisation qu’Internet met à disposition des annonceurs.

Je milite pour un point de vue différent qui consiste à croire que les opportunités seront plus fortes sur les mécaniques alternatives. En clair, si l’affiliation, le search et les liens sponsorisés devraient remplir une partie de leurs fonctions en 2009, il serait démesuré de se détourner des possibilités offertes par le social média et par exemple les outils spécifiques de type Twitter.

Il y a quelques jours, Dell a communiqué sur les résultats engendrés par ses interventions sur Twitter. Résultat ? 1M$ de revenu sur les 12 derniers mois !

Un extrait du communiqué relayé sur le blog VentureBeat :

« Less altruistically, some businesses have discovered that Twitter is an effective way of communicating with consumers. Dell says Twitter has produced $1 million in revenue over the past year and a half through sale alerts. People who sign up to follow Dell on Twitter receive messages when discounted products are available the company’s Home Outlet Store. They can click over to purchase the product or forward the information to others. »

Croyez-le ou non, une saturation (et c’est mécanique) adviendra certainement dans les années à venir pour les actions de SEM, notamment par l’augmentation du ticket d’entrée sur les mots clés les plus stratégiques. Si vous suivez les tendances US sur les actions à la performance, vous savez déjà que l’essoufflement des résultats n’est pondéré que par la capacité des ouvriers des nouveaux médias à valoriser et à transformer leurs offres. Je ne parle évidemment pas des actions Display, ce serait indécent de tirer sur une ambulance en flamme.
Le contexte étant posé, rien de surprenant à voir dans les informations communiquées par Dell les prémisses de moyens efficaces et mesurables de générer du revenu autour d’une offre.

Il y aurait beaucoup à dire sur la politique de Twitter et sur son business model, ce n’est pas le propos de ce blog mais il est amusant pour l’esprit d’observer la portée d’un outil dont l’ADN et la promesse repose sur une chaîne de mots réduite à 140 caractères.

Quitter la version mobile